Cherchez premièrement son royaume et sa justice (Matthieu 6:33)

Pensées d’entrepreneure

Depuis que mon mari et moi avons créé chacun notre entreprise (nous en avons en fait 3 à nous deux !), nous apprécions beaucoup la liberté et la souplesse d’organisation qui vont avec.

Pour moi, pouvoir être là quand ma fille cadette rentre du collège et pouvoir goûter avec elle et échanger sur sa journée, est un cadeau précieux que je savoure à chaque fois. J’ai vécu des horaires très chargés du matin au soir dans mes postes salariés, alors je mesure ma chance !

Mais avec l’entrepreneuriat vient aussi le constat que les revenus ne tombent plus automatiquement comme un salaire chaque mois. Il nous faut créer de la richesse de manière régulière pour pouvoir générer nos propres revenus…

Au début, nous rêvions grand et imaginions déjà comment nos entreprises allaient croître. J’étais en charge de chercher les financements pour une des sociétés, et notre business plan était fabuleux sur le papier !

Mais petit à petit, comme beaucoup d’entrepreneurs, nous avons dû faire face au fait que ce serait beaucoup plus long que prévu… Au salon VivaTech l’an dernier, nous avions plus de cent contacts et nous avons enchaîné les demandes de contact sur internet. Mais les nombreux prospects ne sont pas devenus des clients ou très peu.

En parallèle, nous sommes bien conscients des dates à partir desquelles nous aurons vraiment besoin d’avoir un revenu généré par notre activité!

La tentation est alors forte de mettre toutes nos forces et tout notre temps dans la bataille au détriment des autres priorités. Et je l’observe chez beaucoup de start-upeurs et entrepreneurs, car c’est un réflexe naturel.

Mais avec les années, quand je sens poindre les inquiétudes, j’ai appris à retourner vers un des passages qui m’aident toujours dans ce type de circonstances : Matthieu 6 : 19-33.

La solution de Jésus

En voici l’extrait complet pour que vous puissiez vous en imprégner :

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé; mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres!

Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement?

Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi? Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. 

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

Matthieu 6:33

C’est une question de focus…

Jésus nous appelle dans ce passage à ne pas nous inquiéter de nos besoins matériels et à faire confiance à un Dieu qui nourrit les oiseaux et habille somptueusement les lis des champs.

Il nous appelle, en termes de focus et d’énergie, à plutôt « Chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu», nous promettant que « toutes ces choses nous seront données par-dessus ».

Autrefois, je ne lisais pas les versets 19 à 23 dans cet ensemble. J’avais tendance à ne lire qu’à partir du 24. Pourtant là est le secret de notre motivation. Quels trésors vont nous motiver le plus et sur lesquels allons-nous nous concentrer : ceux qui passent ou ceux qui durent ? les biens matériels ou les biens spirituels ? Ce qui est visible ou ce qui est invisible? De là dépend notre juste perspective et de ce fait notre santé spirituelle : «si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres“.

Dans le passé, mes prières et mon énergie étaient concentrées sur le fait que la situation extérieure change. Je n’étais pas concentrée sur les trésors spirituels, comme par exemple devenir plus comme Jésus à travers cette situation. Ou honorer Dieu par ma confiance en Lui. Ou développer dans la circonstance les fruits de l’Esprit cités en Galates 5 : la patience, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi.

Que veut dire chercher son royaume et sa justice?

Récemment, je lisais une analyse sur Matthieu 6 sur le net, et la personne disait quelque chose qui m’a frappée : Dieu nous demande de nous concentrer sur l’essentiel (son royaume et sa justice), et il prendra soin de l’accessoire (la nourriture et autres biens matériels). Nous serions tentés de penser le contraire : nous prenons soin de nos besoins matériels (qui nous paraissent essentiels) et Dieu prendra soin des aspects spirituels (qui nous paraissent lointains). Mais Jésus inverse nos priorités…Lui sait ce qui compte à l’échelle de l’éternité et ce qui va vraiment nous rendre heureux.

Dans Matthieu 6:33, à titre personnel, je comprends bien le principe de chercher premièrement son royaume et de mettre les bonnes priorités : passer du temps avec Dieu, chaque jour mieux comprendre sa grâce à travers le don de son Fils, transmettre cette bonne nouvelle aux autres, encourager mes frères et sœurs dans la foi.

C’est chercher premièrement « sa justice » qui n’est pas toujours évident à saisir. Cela peut vouloir dire, dans l’enchaînement de la phrase qui évoque le royaume : accepter et chercher à toujours mieux comprendre que la justice de Dieu est basée sur la foi dans le sang de Jésus qui a tout accompli, et non pas dans nos œuvres. Que notre justice vis-à-vis de Dieu ne dépend pas de règles ou lois qu’on se fixerait. A ce sujet, je vous recommande vivement le livre “Jésus+rien=tout” de Tullian Tchividjian… qui est vraiment formidable.

Cela peut aussi vouloir dire que nous devons effectivement mettre notre confiance en Dieu pour qu’il prenne soin de nos besoins matériels, mais également faire tout ce qui est juste dans cette direction.

Nous devons par exemple chercher activement un travail si nous sommes au chômage. Ou travailler diligemment sur notre projet si nous créons une entreprise. Les proverbes sont nombreux sur le sujet des bienfaits de l’activité et celui des méfaits de la paresse, laissant peu de doutes sur la volonté de Dieu à ce sujet!

Et j’aime l’exhortation de Paul en Ephésiens 4:28 en direction des jeunes convertis : “Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.”

Bref, la justice de Dieu ne consiste pas à se croiser les pouces en attendant que Dieu fasse tout pour nous.

Non, en fait, Matthieu 6 parle plutôt de nos priorités et de l’idolâtrie : soit nous servons Dieu, soit nous servons Mamon. Et ça se passe au niveau du cœur… C’est très louable aux yeux de Dieu de travailler sur nos projets et de vouloir gagner suffisamment pour nourrir nos familles et avoir encore de quoi faire preuve de générosité. Mais Dieu éprouvera toujours nos cœurs pour voir où en est notre foi et où se situe notre vrai trésor.

Exemple personnel concret

Etant donné notre situation actuelle financière, je commence à ressentir la pression de produire dans les prochains mois un chiffre d’affaires suffisamment important.

J’aide mon mari un jour par semaine pour sa start up et je développe en parallèle une offre de formations en ligne dans ma propre start up.

A 50 ans et du fait de ma constitution, j’ai bien moins d’énergie qu’avant, et je ne travaille que rarement après dîner. La façon dont j’organise mes journées est donc cruciale.

Dans ce contexte, ce n’est pas si facile de déterminer ce qui est juste tout en cherchant premièrement le royaume.

Il y a environ 3 semaines, une amie m’a demandée de la joindre pour étudier la Bible chaque semaine avec une amie commune qui veut mieux connaître Dieu et Jésus. C’était vraiment une réponse à une prière que je faisais, donc il était difficile de ne pas voir la main de Dieu dans cette demande. Cependant, la personne habite entre 1h15 et 1h30 de la maison.

Egalement, en parallèle, une autre amie m’avait demandé juste avant de l’aider dans une relation avec une amie, et le processus était enclenché, avec déjà un rendez-vous pris. La Bible nous parle vraiment de l’importance de l’unité et de demander de l’aide quand on n’y arrive pas seul(e). Et la situation avait déjà trop duré, en partie du fait de mon manque de disponibilité.

Le seul hic, c’est que les deux, l’étude biblique comme le rendez-vous, devaient se passer durant la journée. Cela me mobilisait presque deux demi-journées dans la semaine. 

Honnêtement, cela a éprouvé ma foi et j’étais tentée de m’inquiéter pour les conséquences sur l’avancement de mon entreprise. Je me demandais aussi tout simplement ce qu’il était juste de faire dans ma situation.

Je me suis donc tout naturellement retrouvée devant Matthieu 6 et en priant et méditant pour trouver ce que Dieu voulait pour moi dans cette situation, j’ai finalement décidé d’honorer les demandes de mes amies, mais en parallèle de travailler un à deux dimanches après-midis. C’est la manière que j’ai trouvée à la fois de mettre ma confiance en Dieu tout en faisant ce qui est juste.

Quelques jours après, j’ai eu un appel d’un prospect intéressé par la start up de mon mari. Et après deux conversations téléphoniques, le prospect est devenu un client, il a envoyé le devis signé cette semaine !

C’est le seul contrat signé depuis un bon moment ! Dieu est vraiment fidèle à sa parole. Tout s’est fait de manière fluide et naturelle !

C’est un travail d’équipe avec Dieu : je m’occupe des affaires de mon Père, je fais ce qui est juste, et Lui s’occupe de mes besoins!

Notez que quand cela vient de Dieu, ce n’est pas comme quand ça vient de nous et de nos efforts pénibles et laborieux.

Dans ce contexte, j’aime beaucoup le Psaumes 127 écrit par Salomon : “Si l’Eternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l’Eternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.

Je pense que nous avons tous vécu la frustration des œuvres de nos mains quand elles ne se font pas dans la volonté de Dieu et celles au contraire qui se font au cœur de ce qu’il souhaite…

C’est à vous…

Je voudrais vraiment vous encourager à faire ce travail de foi dans vos moments avec Dieu. Croyez-vous vraiment aux promesses de Dieu ? Cherchez-vous profondément à connaître la volonté de Dieu et à faire ce pas de foi ? C’est tellement bon de le voir agir à travers ses promesses. On voit sa présence, notre foi augmente, et notre joie augmente! Et Dieu est glorifié, ce qui est vraiment un trésor précieux, ne pensez-vous pas?

N’hésitez pas à mettre vos commentaires, ici ou sur le groupe Facebook de Job de cœur!

5 réflexions sur “Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice…

  1. C’est un bel article et un beau témoignage. En effet dans les moments difficiles, les difficultés financières, on peut facilement qu’inquiéter, s’agiter et chercher des solutions charnelles, mais Dieu veut qu’on lui fasse confiance.
    Cet article tombe vraiment au moment pour moi, et me rappelle de placer ma confiance en Dieu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *